Un sans-papiers handicapé interpellé à la Sécu

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

La CGT a profité, hier, d'un conseil d'administration de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) pour faire savoir «qu'il n'est pas question d'utiliser nos services à des fins de traque».

L'objet de son courroux remonte au 3 février, quand Helder Dos Santos, citoyen angolais sans-papiers «gravement handicapé», s'est présenté à la Sécu d'Auxerre (Yonne) pour une demande d'aide médicale d'Etat (AME). «Certains papiers ne concordaient pas, l'agent a téléphoné à la préfecture pour savoir lesquels prendre», explique-t-on la Cnam. Ni une ni deux, celle-ci envoie la police. Le sans-papiers est interpellé, puis libéré «pour raisons médicales». La direction de la Cnam souligne que «c'est la première fois qu'il y a un incident alors qu'il y a 190 000 attestations AME délivrées depuis 2000». Et jure qu'il ne s'agit pas d'une consigne du ministère de l'Immigration.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article