Manif: Bordeaux se prépare à une mobilisation massive

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

GROGNE - Les organisateurs ont prévu un itinéraire au long cours, preuve qu’ils misent sur un cortège fleuve, et espèrent égaler si ce n’est dépasser les 60.000 manifestants descendus dans les rues de Bordeaux le 29 janvier. Demain, le rassemblement est donc prévu place des Quinconces, à 13 heures. Le parcours longe ensuite les quais jusqu’au cours Alsace-Lorraine, emprunte le cours Pasteur, puis la Victoire, le Cours Aristide Briand, le cours d’Albret, la place Gambetta, et le cours Clemenceau, jusqu’à la place Tourny. Les quais seront bloqués des Quinconces à la Porte de Bourgogne pendant toute la durée de la manifestation, et la circulation risque d’être perturbée.

Du côté des transports en commun, les syndicats des chauffeurs de bus et de tram de Veolia et de Citram ont déposé un préavis de grève. 50% de débrayages sont attendus, et un tram sur deux seulement circulera sur les lignes A, B et C. Les bus sont annoncés toutes les dix minutes aux heures de pointes, et tous les quarts d’heure le reste du temps. Les seize principales lignes uniquement sont maintenues (4, 9, 16, 20, 21, 23, 31, 42, 45, 46, 50, 51, 53, 54, 55, 56). A la SNCF, la circulation des trains va également subir des perturbations dès ce soir 20 heures. Demain, 50% des TER devraient être en service en Aquitaine et Poitou-Charentes, et 30% des TGV.

Enfin, en Gironde, 597 écoles sur 931 devraient mettre en place le service minimum. L’administration attend 50,8% de grévistes. Et à Bordeaux, une trentaine de personnes ont été recrutées pour assurer l’accueil des enfants. Toujours dans l’éducation, les étudiants et les enseignants chercheurs devraient être largement mobilisés. Les blocages s’étendent en effet sur le campus. Bordeaux 3 a renouvelé le sien jusqu’à lundi, suivie hier par la fac de Sciences, qui emboîte le pas, ainsi que les étudiants en psycho et socio de Bordeaux, qui ont voté le blocage du site de la Victoire jusqu’à mardi prochain.

L.E.

SOURCE : Libé Bordeaux

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article