Dossier de presse de la région Poitou-Charentes: Actions menées dans la Région de Faticks

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

La Région Poitiou-Charentes, l'excellence environnementale

Depuis 2004, mise en oeuvre des sept priorités régionales.

Parmi elles, l'excellence environnementale.

Cette problématique ne peut pas s'arrêter aux limites du Poitou-Charentes.
C'est pourquoi cette dimension est intégrée aux actions de codéveloppement engagées avec ses partenaires internationaux :

  • reforestation en Inde du sud après le tsunami ;
  • valorisation des déchets de l'industrie agroalimentaire dans le delta du Mékong au Vietnam ;
  • programme sur les éco-industries avec le Québec, notamment sur la filière bois (gestion forestière et construction bois), les biocarburants, le développement de l'éolien...
Un programme intégré avec la Région de Fatick

Depuis 2004, la Région Poitou-Charentes a engagé un partenariat de CODEVELOPPEMENT avec la Région de Fatick afin de lutter contre la pauvreté.

Des programmes de développement économiques se sont mis en oeuvre progressivement :

  • Programme de structuration de la filière caprine. Ce programme est coordonné par la Fédération régionale des syndicats caprins de Poitou-Charentes (FRESYCA) et animé sur place par un jeune volontaire de Solidarité internationale.

Il comprend : l'amélioration génétique, la formation de techniciens et d'éleveurs sur l'insémination artificielle caprine et sur la conduite d'élevage caprin, la valorisation laitière (création d'une fromagerie), la mise en place d'un réseau régional des producteurs et techniciens caprins. Le lycée agricole de Melle et l'ENILIA de Surgères participent à cette coopération.

  • Définition et mise en oeuvre d'outils d'appui à l'initiative économique locale auprès des groupements de femmes et de jeunes : transfert de compétences des partenaires indiens sur le microcrédit vers la Région de Fatick, création d'un dispositif de Bourses tremplins pour l'emploi avec un premier appel à projets fin 2008.
  • Plus récemment, mise en place d'une coopération quadripartite sur l'écotourisme avec la Province de Huê (Vietnam), la Province de Pistoia (Italie) et Fatick permettant la valorisation des espaces naturels remarquables au profit des populations locales.
  • Nous sommes en train de définir une nouvelle coopération sudsud- nord afin d'améliorer la riziculture présente à Fatick grâce aux compétences de nos partenaires vietnamiens de Huê.

Dans toutes ces coopérations, l'accès à l'énergie est primordiale.

Étant donné la fragilité des réseaux électriques sénégalais dans cette région en particulier, nous avons engagé un programme pour le développement des énergies renouvelables sur trois ans et pour une meilleure gestion des ressources énergétiques dans la région de Fatick : le PRODER.

Ce programme a été défini pendant une mission régionale menée avec l'ADEME et en lien étroit avec les populations concernées.

Une coordinatrice a été recrutée l'été dernier pour la mise en oeuvre et le suivi du PRODER.

Plusieurs axes pour la première année (2008-2009) :

A- L'électrification rurale (en lien avec l'ASER, agence sénégalaise des énergies renouvelables, et du PERRACOD, coopération allemande) :

  • en privilégiant les installations communautaires
    • 30 installations dans les écoles, les centres de santé, l'éclairage public.
  • en réhabilitant des installations existantes
    • recensement de l'existant et proposition d'orientations.
  • en organisant la pérennisation des installations
    • organisation de la maintenance,
    • formation-recyclage de techniciens en photovoltaïque.

B - L'amélioration et développement des foyers améliorés (en lien avec l'ASER, agence sénégalaise des énergies renouvelables, et du PERRACOD, coopération allemande)

  • Formation de forgerons et de potiers à la fabrication de foyers améliorés.
  • Appui à l'organisation de la commercialisation des foyers améliorés.
  • Test dans trois villages de deux modèles de foyer amélioré.

C - Le développement de l'utilisation des fours solaires (en lien avec le ministère des Biocarburants, des Énergies renouvelables et de la Recherche)

  • Cours de cuisine à l'aide de fours solaires pour les associations de femmes de cinq villages.
  • Phase d'expérimentation des fours par les femmes.

En fonction de la demande :

  • Formation d'artisans à la construction de fours solaires.
  • Appui au développement de la filière dans la région. (sensibilisation, cours de cuisine...).

Ce programme approfondira ces axes dans les deux prochaines années et ouvrira de nouveaux chantiers en particulier sur le biogaz et l'éolien.

À travers cette coopération thématique de lutte contre le changement climatique, c'est aussi un moyen pour la Région Poitou-Charentes de renforcer le processus de décentralisation engagé au Sénégal par un appui institutionnel qui permet la reconnaissance concrète et objective du fait régional dans ses compétences par la population locale.

Cette coopération décentralisée constitue un noyau dur qui sera également renforcé avec l'association de nouveaux partenaires publics et privés.

C'est dans cette optique que nous nous attachons à cette nouvelle synergie avec le PNUD. D'autres pouvoirs locaux souhaitent unir leurs forces à cette coopération comme la Généralité de Catalogne ou, probablement, le Québec.

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article