Quelques réactions aux propos de Ségolène Royal au JDD

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

Par Christophe - animateur Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

Ces réactions font suite à l’interview de S. Royal dans le JDD de ce week-end, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles n’ont pas laissé indifférent.

Le porte-parole du PS Benoît Hamon a estimé lundi que Ségolène Royal est "une personnalité politique incontournable".

"C'est une personnalité politique incontournable, tous ceux qui pensent que Ségolène Royal pourrait être contournée se trompent", a-t-il expliqué sur RTL. "Elle a été candidate, elle demeure une personnalité politique importante, c'est une lapalissade".

Avec la Première secrétaire du PS Martine Aubry, "nous sommes dans des registres parfaitement complémentaires (...) Nous aurons quelques occasions dans les semaines qui viennent de les voir ensemble", a ajoute le porte-parole du PS.

"L'explication qu'elle donne de la radicalisation des conflits sociaux est intéressante : elle pointe une forme de désespoir et de souffrance de familles françaises qui, confrontées à la brutalité du chômage, des licenciements, expriment le sentiment de n'avoir plus rien à perdre", a-t-il avancé. "Le devoir des politiques est d'essayer de comprendre et d'apporter des réponses". (Source : AP)

Une autre déclaration, et là c’est plus surprenant, vient de D. de Villepin en soutenant je le cite : "Je ne crois pas qu'elle (Ségolène Royal) justifie en aucune façon la violence à l'égard des patrons",

Pour lui, il faut "que l'on sache que cette violence est au rendez-vous parce qu'il y a un désespoir et une frustration" et que "l'on traite ce désespoir et cette frustration en y apportant des réponses". (Source : Canal +)

De son côté l'UMP, sans surprise, a accusé S.Royal de "mettre de l'huile sur le feu" en attisant les violences sociales.

Christine Lagarde a accusé dimanche S. Royal de faire de "la retape médiatique", jugeant "un peu pathétique de vouloir faire un « come-back » (sic) politique sur des situations de licenciement et des situations économiques et industrielles qui sont graves". Avec ces déclarations Lagarde, démontre bien l’enfermement de la majorité Umpiste dans une tour d’ivoire, loin de la réalité des souffrances de la France et des Français, et comme en pareil cas elle devrait au lieu de créer la polémique plutôt de tenir ses engagements, quand elle déclarait : « Je suis heureuse de voir que la région dirigée par Madame Royal, s’intéresse au dossier. Il faut absolument qu’ils viennent y participer. D’ailleurs, je recevrai avec Luc Chatel, Madame Royal, dans les prochains jours. »….Cette réunion n’a pas à ce jour eu lieu !!!

A bon entendeur...

Christophe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article