Les jeunes du PS: "Notre cellule doit montrer la face cachée de Frédéric Lefebvre "

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

Sur Le Post, le président des jeunes socialistes confirme la mise en place d'une cellule destinée à "riposter" au porte-parole de l'UMP.

"Les jeunes socialistes viennent de mettre en place une cellule spéciale destinée à surveiller Frédéric Lefebvre", le porte-parole de l'UMP connu pour ses sorties médiatiques très offensives, selon Le Parisien de ce mardi. La brève du journal s'intitule: "Une cellule anti-Lefebvre".
Sur Le Post, le président des jeunes socialistes, Antoine Détourné, confirme la mise en place de cette cellule "en milieu de semaine prochaine" et explique ses objectifs.

Allez-vous mettre en place une cellule spéciale contre Frédéric Lefebvre?

"Oui, c'est un projet sur lequel on travaille. Le lancement de cette cellule devrait avoir lieu dans le milieu de la semaine prochaine. Nous ne voulions pas communiquer sur le sujet aussi tôt mais comme l'info a fuité..."

Quel est l'objectif de cette cellule?

"Cette cellule a deux objectifs. Nous voulons montrer les liens qu'entretient Frédéric Lefebvre avec plusieurs lobbies et dénoncer ses prises de position outrancières et caricaturales. Autrement dit, notre cellule doit montrer la face cachée de Frédéric Lefebvre."
"On veut montrer qu'il n'est pas irréprochable et qu'il y a beaucoup d'éléments contestables dans son parcours politique. Frédéric Lefebvre est quelqu'un qui prend des positions politiques hallucinantes. Face au succès du personnage, qui s'exprime à tout-va, il faut argumenter et contester ses points de vue."

Concrètement, comment allez-vous vous y prendre pour montrer "la face cachée de Frédéric Lefebvre"?

"En publiant des communiqués, des vidéos montrant les contradictions du porte-parole de l'UMP et des petits dossiers sur lui."

Est-ce le porte-parole du PS, Benoît Hamon, qui a demandé la création de cette cellule, comme le laisse entendre Le Parisien?

"Non, ce n'est pas Benoît Hamon qui nous a donné cette mission là. Il n'a pas besoin de nous pour répondre à Frédéric Lefebvre. C'est vrai qu'il ne nous a pas freinés mais la mise en place de cette cellule vient de notre propre intiative [des jeunes socialistes, ndlr]."
En créant cette cellule, n'est-ce pas une manière de reconnaître que Frédéric Lefebvre met le PS en difficulté sur de nombreux sujets?

"Frédéric Lefebvre fait du mal à la politique. À court terme, il fait peu de mal au PS car ce qu'il dit est tellement extravagant... Le problème, c'est que sur le moyen et le long terme, à force de répéter son message, il y a un rique que ses prises de parole extrémistes rentrent dans la tête des gens. D'où l'idée de réagir dès aujourd'hui..."
N'y a-t-il pas un risque de lui donner plus d'importance qu'il n'en a déjà?

"Nous avons eu cette réflexion mais la question ne se pose plus car désormais, Frédéric Lefebvre a de l'importance. Il est installé dans le paysage politique. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard s'il énerve Xavier Bertrand..."

"Nous faisons attention car pendant une période, nous avons considéré Nicolas Sarkozy comme un agité et au final, il est devenu président... Je ne dis pas que Frédéric Lefebvre va avoir le même destin mais il vaut mieux riposter maintenant que de se réveiller trop tard..."

(Sources: Le Post.fr, Le Parisien)

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article