UMP : le premier flop de la campagne

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

Hier soir plusieurs cadres du parti majoritaire étaient sidérés du manque d'ambiance et de la faible mobilisation de l'UMP pour les européennes.

En effet, tous les membres du Gouvernement étaient présents, François Fillon, Jean-Marie Bockel (Gauche Moderne), Eric Besson (Président des Progressistes et Secrétaire Général adjoint de l'UMP), Xavier Bertrand, Hervé Morin (Président du Nouveau Centre), Michel Barnier et Rachida Dati les deux têtes de listes aux européennes en ile-de-France (les suivantsde listene sont pas communiqués car de gros désaccords au sein de l'UMP subsistent pour la constitution de la liste),  étaient réunis hier à Rueil-Malmaison devant une salle presque vide (750 personnes pour une région comptant douze milllions d'habitants et 120.000 adhérents UMP) lors du premier meeting régional de l'UMP.

Un flop de pour le lancement de la campagne qui préfigure de mauvais scores de l'UMP aux prochaines échéances électorales dans lesquelles Nicolas Sarkozy s'est personnellement impliqué puisque le tract de l'UMP le met en photo avec le slogan, "Quand l'Europe veut, l'Europe peut".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article