EUROPÉENNES - 161 listes déposées pour 72 députés à élire

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

Cent soixante et une listes de candidats pour les élections européennes de juin ont été déposées pour participer au scrutin du 7 juin, mais leur composition doit encore être validée officiellement par le ministère de l'Intérieur. Ce total, arrêté place Beauvau vendredi après 18 heures, heure de la clôture du dépôt, est légèrement inférieur à celui de 2004, où 168 listes avaient été en lice. Sur les huit grandes circonscriptions, l'Île-de-France détient le record avec 28 listes (même nombre qu'il y a cinq ans) et l'outre-mer le minimum avec 11 (contre 15 précédemment), selon le communiqué du ministère. Une fois qu'elles auront été vérifiées et déclarées conformes au code électoral, ces listes seront publiées lundi. C'est aussi lundi que débute la campagne officielle pour ce scrutin qui a rencontré encore assez peu d'écho chez les Français. Dans le Nord-Ouest, 18 listes s'affronteront (19 en 2004), dans l'Ouest 20 (21), dans l'Est 19 (20), dans le Sud-Ouest 24 (26), dans le Sud-Est 21 (inchangé). Le Massif central-Centre est la seule eurorégion qui compte plus de listes qu'en 2004, 20 contre 18.

72 députés à élire

Tous les grands partis sont présents (UMP, PS, MoDem, FN, LO, NPA ...) ainsi que des coalitions spécialement formées (Libertas, Front de gauche, Europe Ecologie ...) pour ce scrutin. On trouve aussi des mouvements tels que Europe, Démocratie, Espéranto, l'Union des gens, l'Alliance royale, le Rassemblement pour l'initiative citoyenne, ou encore La voix de la Bretagne en Europe... Seules sept formations sont présentes dans les huit circonscriptions : MoDem, UMP-NC, PS, Espéranto, Libertas (Nihous-Villiers), Europe Ecologie (Verts) et Alliance écologiste indépendante (Waechter).

Le 7 juin, les Français éliront, à la proportionnelle, 72 députés au Parlement européen, soit six de moins qu'il y a cinq ans, l'élargissement de l'Union européenne ayant modifié les quotas d'élus par pays. Ces 72 élus sont ainsi répartis : 10 dans le Nord-Ouest, 9 dans l'Ouest, 9 dans l'Est, 10 dans le Sud-Ouest, 13 dans le Sud-Est, 5 dans le Massif central-Centre, 13 dans l'Ile-de-France et 3 en outre-mer.

Toutes les listes n'enverront pas de représentant à Strasbourg. En effet, un minimum de 5 % des suffrages est requis pour obtenir un élu. Or, un nombre important de listes entraîne nécessairement l'éparpillement des voix. Par ailleurs, un seuil de 3 % des suffrages est prévu pour être remboursé des frais de campagne. Les sondages qui se succèdent montrent un intérêt modéré des Français pour ce scrutin, mais aussi quelques constantes : les listes UMP-NC arrivent en tête, devançant le PS de plusieurs points, MoDem et Europe Ecologie se disputent la troisième marche du podium, NPA et Front de gauche sont au coude à coude derrière.

(D'après AFP)

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article