Royal ira au meeting avec Aubry sans préalable... pour l'unité du PS

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

PARIS (AFP) — Ségolène Royal a déclaré samedi à l'AFP qu'elle se rendrait "sans préalable" au meeting commun du PS avec Martine Aubry mercredi à Rezé, dans la banlieue de Nantes, et a lancé un "appel à l'unité de socialistes".

"Je viens à Nantes sans préalable, dans l'objectif de l'unité du parti", a assuré la présidente de la région Poitou-Charentes.

"A trois jours de Nantes, je lance un appel à l'unité de tous ceux et celles qui veulent une Europe sociale. Il faut rassembler nos forces à l'égard des principales victimes de la crise, car c'est l'Europe sociale qui nous permettra de sortir de cette crise", a encore déclaré l'ex-candidate à la présidentielle.

Des informations de presse avaient fait état de conditions posées par Mme Royal à sa venue à Rezé, qui accueillera un meeting PS pour les européennes au cours duquel elle doit apparaître pour la première fois au côté de Martine Aubry, sa rivale victorieuse pour le poste de première secrétaire.

"Le rassemblement doit se faire sentir à tous les niveaux", a souligné Mme Royal. "Bien évidemment, le PS doit donner l'exemple de ce rassemblement. C'est pourquoi je réponds positivement à la demande de Martine et j'accepte l'invitation de venir à Nantes".

"Les militants vont être très heureux de cette image de rassemblement", prévoit-elle. "Moi aussi d'ailleurs".

"Je le fais avec d'autant plus de plaisir que j'ai entendu les déclarations de Martine disant que j'aurai, dans le parti, les responsabilités que je souhaite", a glissé Mme Royal.

Elle faisait allusion à la réponse de la patronne du PS, à qui on demandait le 17 mai si elle allait accorder une mission à Ségolène Royal: "Elle aura la place qu'elle souhaite avoir. Elle est une des grandes dirigeantes de ce parti. Point".

Selon l'entourage de Mme Royal, la présidente de la région Poitou-Charentes a fait des propositions "en réponse aux demandes qui lui avaient été faites" concernant ses souhaits d'avenir.

Selon cette source, elle a évoqué l'Association des Régions de France (ndlr: présidée par le socialiste Alain Rousset, patron de l'Aquitaine), la Fédération des élus socialistes et républicains (ndlr: regroupant 30.000 élus PS, présidée par Claudy Lebreton, également président de l'Association des départements de France) ou la représentation du PS à l'international.

Interrogée par l'AFP sur ces propositions qu'elle aurait faites à la direction socialiste, Mme Royal a répondu: "Ces questions seront vues après Nantes, en tête à tête avec Martine, en responsabilité et en amitié".

L'appel à l'unité de Mme Royal intervient alors que la campagne du PS semble avoir du mal à prendre, et que ce parti est, dans les sondages d'intentions de vote pour le 7 juin, constamment distancé par l'UMP.

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article