Dominique Bussereau, « la Région doit aider la filière viticole! »

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc


Quand il se promène à Cognac, Dominique Bussereau est prompt à défendre la filière viticole.

Quand il est à Paris, on ne le voit pas remettre en cause les nouvelles taxes infligées aux vins et spiritueux, qui touchent notamment le Pineau des Charentes.

La position de Ségolène Royal et des élus de la région Poitou-Charentes a, de son côté, toujours été très claire:

- Ce n'est pas à l'argent public de financer les campagnes publicitaires du Cognac, surtout quand le Bureau National Interprofessionnel du Cognac dispose de fonds (très largement) suffisants pour assumer lui même cette politique de promotion.

- En revanche, la Région est présente et au coude à coude avec les viticulteurs en cas de crise ou de difficultés rencontrées par la filière.

Un euro dépensé doit être un euro utile. C'est de cette manière que l'on est plus efficace et que l'on soutient le pouvoir d'achat sans augmenter les impôts.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article