Le Lap...sus de R. Dati

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

 
           
 

Il y a des dimanches où l'on ferait mieux de rester couchés. L'eurodéputée UMP Rachida Dati et le journaliste d'Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach, en savent quelque chose.

Invitée d'Anne-Sophie Lapix dans Dimanche Plus, sur Canal+, l'ancienne garde des sceaux Rachida Dati s'en prend aux fonds d'investissements étrangers quand sa langue dérape : "Quand je vois certains qui demandent des taux de rentabilité à 20, 25 %, avec une fellation quasi-nulle"... L'ancienne ministre voulait sans doute évoquer l'inflation dans cette vidéo mise en ligne par LePost.fr.

 

 

 

Quant à l'intervieweur historique d'Europe 1, il a fait les frais du direct. Jean-Pierre Elkabbach vient de recevoir la ministre des finances, Christine Lagarde, et annonce le prochain invité de son émission dominicale, le député PS Arnaud Montebourg. A peine lancées les premières notes du générique de fin, on l'entend ajouter, sur un ton de regret : "Ce sera moins intéressant..." Vraisemblablement, M. Elkabbach ignorait être encore à l'antenne.

Les relations entre l'intervieweur et le député ne sont pas des meilleures et ils avaient eu un échange assez vif lors la campagne présidentielle en 2007 : à l'Assemblée nationale, M. Montebourg avait qualifié Europe 1 de "radio Sarko" devant un journaliste de la station et Jean-Pierre Elkabbach lui avait alors écrit pour lui reprocher ces "propos blessants". Joint par Le Point.fr, Jean-Pierre Elkabbach s'est excusé dimanche : "C'est une boutade que j'assume (...) J'ai téléphoné à Arnaud Montebourg, il comprend. Il prend comme un défi d'être aussi passionnant et créatif que Christine Lagarde", selon le site.

Publié dans Actualités

Commenter cet article

pat 28/09/2010 15:30



Jour après jour, nous assistons au piètinement de notre démocratie déja mal en point par ces soi disants penseurs de l'extreme à la botte du pouvoir.


Le citoyen doit etre l'acteur de la chose politique . Une autre politique est possible. Les citoyens doivent prendre en main leur destinée.


Ségolène Royal en parle et agit conformément à cette nouvelle mamière de faire de la politique autrement.


Je vous invite à vous rendre sur le site du conseil régional de Poitou Charente.


Voir le lien ci dessous:


http://www.poitou-charentes.fr/accueil.html;jsessionid=9A34998FF2FB7171E5A5538A77FC1DED


 


 


 



Redero Antonio 27/09/2010 10:15



Nous savons que ce gouvernement était composé de vrais professinnels. D'ailleurs ils se marient entre eux !