Rétro 30 juillet 2010/ Vidéo d'une expulsion à La Courneuve: des "violences policières" dénoncées

Publié le par Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

Mercredi dernier, vers 9h, 150 personnes qui s'étaient installées au pied d'immeubles de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) après avoir été délogées de la tour Balzac, ont été expulsées de leur squat.

D'après la préfecture, l'opération se serait déroulée "dans le calme", rapporte Le Nouvel Observateur. Mais le même jour, l'association Droit au Logement dénonçait des "violences policières".

Une vidéo amateure postée mardi sur le site Mediapart et remarquée par RSA2012, montre des images très violentes, de policiers expulsant femmes et enfants notamment avec force.

(Attention, ces images peuvent heurter la sensibilité de certains)

Qui sont ces personnes?
"Ce sont des familles en errance", indique le DAL (Droit au Logement). La moitié de ces personnes est sans-papiers, indique l'association.

Pourquoi campaient-elles en bas ces immeubles?
Ces familles avaient été expulsées de leurs appartements le 8 juillet, mais n'avaient pas retrouvé de logements. Ils ont donc décidé de s'installer au pied des immeubles.

Et ensuite, que s'est-il passé?
Les personnes interpellées ont été amenées dans plusieurs commissariats des environs pour des contrôles d'identité. La femme enceinte, visible sur la vidéo, a été amenée à l'hôpital Avicennes de Bobigny (Seine-Saint-Denis), indique Mediapart. Ils ont ensuite été conduits dans des hôtels, pour une durée limitée.


Sur Le Post, le président de Droit au Logement - présent sur place - s'indigne que l'usage de la force ait été disproportionné. Il dénonce "une méthode importée par le nouveau préfet".



Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter ? Ecrivez à web@lepost.fr avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du post.


(Source: Mediapart)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article